GORGONE

Île de la Réunion – Fr

Installé sur l’île de La Réunion depuis 2005. Le lien entre le graff et l’environnement poétique fait naturellement sens. Gorg one exprime aisément son profond respect pour la Nature dans le choix des sujets et la fragilité de la vie dans la mise en scène et l’atmosphère peinte. Il conduit à un art dont « les traits expriment à la fois les formes des choses et les pulsions du rêve ; ils ne sont pas de simples contours ; par leurs pleins et leurs déliés, par le blanc qu’ils cernent, par l’espace qu’ils suggèrent, ils impliquent déjà le volume (jamais figé) et la lumière (toujours changeante) ». François Chen, Et le souffle devient signe, 2001.
Gorg one ravive et anime une nature douce et hurlante.
Les demies teintes en harmonie rigoureuse suggèrent le temps qui passe. Comme les avant gardes futuristes Gorg one décompose et recompose la beauté du mouvement dans la nature. On ne s’en lasse pas ! Les formes dévoilent, déploient le déplacement nonchalant de la baleine et le battement précis des battements d’ailes d’un oiseau.
Son émotion encore vive dans ses mains, trace et s’affirme dans le temps. C’est alors qu’un trait accidenté, vibrant, parfait, délicat s’étale sur les murs. « Le monde est une gigantesque peinture. »
Robert Rauschenberg. Les façades, les sols sont un véritable terrain de jeu, avec frénésie, Gorg one partage son imaginaire sur des surfaces monumentales.

Référence couleur : l’arc en ciel….je peux pas en sortir qu’une
Ville : Massilia
Album : Tous les Pink Floyd
Film : Big Fish – Tim Burton
Support : Les murs
Artiste : Sozi pour son style, Ariz pour ses façades, Etam crew pour leur poésie, mon pote Reso pour la couleur